Blog vacances, tourisme, voyage

Visiter le Quartier Rouge à Amsterdam

Vous partez bientôt aux Pays-Bas ? Le Quartier Rouge est l’endroit le plus touristique d’Amsterdam. Appelé également la zone De Wallen, ce lieu fascine, voire révulse un grand nombre de visiteurs chaque année. Pour assouvir votre curiosité ou simplement admirer ses monuments architecturaux, faisons un tour d’horizon dans cet endroit surprenant et très particulier de la capitale.

Que voir dans le Quartier Rouge ?

De Wallen est un ancien quartier de la capitale néerlandaise. A l’origine, les routes de Rokin et de Damrak longent le cours d’eau d’Amstel et ont formé le port. Autour de cet endroit, le célèbre Quartier Rouge a fait son apparition. Sa proximité avec le port a attiré les prostituées. Au fil des années, cette pratique, illégale ou légale, a toujours été tolérée. Si cette zone est connue pour ses vitrines, vous découvrez également de nombreux bars et coffee-shops très animés en flânant dans ses petites ruelles. Cela dit, ce quartier à l’ambiance déjantée n’est pas nécessairement au goût des voyageurs. Par contre, vous pouvez le visiter par curiosité, pour donner votre avis ou seulement découvrir un mélange particulier. En effet, le Red Light Disctrict abrite de nombreux monuments splendides et boutiques de souvenirs très étranges. L’architecture médiévale de cette vieille ville néerlandaise mérite également le détour.

Que faire dans la zone De Wallen à Amsterdam ?

Le Red Light District est un quartier chaud de la capitale néerlandaise. Il surprend les visiteurs peu avertis. Ceci étant, il est tout à fait possible de lui rendre visite pour découvrir sa toute autre facette. A ce titre, vous pouvez commencer par l’Oude Kerk. Comme son nom l’indique, cette « Vieille Eglise » est un incontournable lors de votre passage à Amsterdam. Son architecture est à la fois du style Renaissance et gothique. A quelques encablures seulement, vous pouvez visiter une autre belle église, l’Amstelkring, qui est devenue le musée d’Ons’ Lieve Heer op Solder. Pendant la guerre de religion qui a secoué le pays, en particulier sa capitale, en 1578, les églises sont toutes « protestantes ». Cela signifie que les catholiques n’ont pas eu le droit d’exercer leur religion en public. Aujourd’hui, le musée illustre l’histoire du catholicisme durant cette période. Son intérêt réside principalement dans la vie clandestine de son église.


admin

No description.Please update your profile.

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.